Présentation du marché de l’assurance vie en Afrique subsaharienne francophone par Aymric Kamega et Frédéric Planchet

Ce travail présente le contexte et l’état du marché de l’assurance vie dans les pays d’Afrique subsaharienne francophone, assimilés à la zone CIMA1.

De manière générale, l’assurance sur la vie dans la région s’articule autour de trois dispositifs : la famille et la communauté, les organismes d’assurance privés (marché CIMA) et les institutions publiques de l’État (marché CIPRES). L’origine et l’état des lieux de chacun de ces trois dispositifs sont présentés dans une première partie.

Puis, dans un deuxième temps, l’étude se concentre sur le dispositif relatif aux organismes d’assurance privés au sein du marché CIMA. Ainsi, la deuxième partie présente le contexte socioéconomique du marché CIMA et la troisième partie présente les problématiques techniques et commerciales du marché CIMA. Ces deux parties permettent entre autres d’inscrire les problématiques du marché CIMA dans leur contexte et d’identifier les actions à mener pour y remédier.

Lire la suite

Modélisation du risque de pandémie dans Solvabilité 2 par Frédéric Planchet

Nous proposons ici un modèle simple pour le risque de pandémie destiné à s’intégrer dans un modèle interne au sens de Solvabilité 2. Ce modèle permet la prise en compte de garanties arrêt de travail, ce que l’approche par la formule standard ne permet pas simplement. Lire la suite

Mortalité prospective en cas de petits échantillons : modélisation а partir d’informations externes en utilisant l’approche de Bongaarts par Frédéric Planchet et Aymric Kamega

Cette étude présente une méthode simple pour modéliser la mortalité d’expérience future а partir d’informations externes, en l’absence de données d’historique suffisantes. Ainsi, avec un ajustement paramétrique, une hypothèse sur la forme de l’évolution du niveau de mortalité (évolution linaire ou exponentielle) et un avis d’expert sur l’espérance de vie générationnelle а un âge donné, ce travail présente la construction d’une table de mortalité prospective complète. Un exemple de mise en oeuvre est présenté avec des données de la population assurée d’Afrique subsaharienne francophone.

Ce contenu est bloqué. Pour le lire, vous devez vous abonner.

La mesure du prix de marché du risque : quels outils pour une utilisation dans les modèles en assurance? par Anisa Caja et Frédéric Planchet

Dans cet article1, les auteurs proposent une synthèse de la modélisation et de la mesure du prix de marché du risque dans la perspective de son utilisation dans les modèles actif / passif en assurance. Après un rappel de contexte, cette notion est introduite à partir des modèles s’appuyant sur des diffusions ; une attention particulière est portée à la littérature sur la forme du prix de marché du risque et à son estimation.
Lire la suite

Les générateurs de scénarios économiques : de la conception à la mesure de la qualité par Alaeddine Faleh, Frédéric Planchet et Didier Rullière

Dans cet article, nous mettons en évidence les principales composantes d’un générateur de scénarios économiques (GSE) que ce soit au niveau de sa conception théorique ou au niveau de sa mise en œuvre pratique. Le choix de ces composantes est supposé être lié à la vocation finale du générateur de scénarios économiques que ce soit en tant qu’outil d’évaluation des produits financiers (pricing) ou en tant qu’outil de projection et de gestion des risques. Par ail-leurs, nous développons une étude sur certains indicateurs de mesure de la performance du GSE comme un outil en amont du processus de prise de décision : à savoir la stabilité et l’absence de biais. Une application numérique permet-tant d’illustrer ces différents points est présentée à la fin.
Lire la suite

Perturbations extrêmes sur la dérive de mortalité anticipée – Application à un régime de rentes par Frédéric Planchet, Marc Juillard et Pierre-E. Thérond

L’objectif de ce travail est de proposer un modèle réaliste et opérationnel pour mesurer le risque systématique associé à la construction de tables de mortalité prospectives. Une application du modèle à l’évaluation de l’engagement d’un enga-gement de retraite est proposée. Le modèle présenté est construit sur la base d’un modèle de Lee-Carter. Les tables prospectives stochastiques sont obtenues en modélisant l’incertitude attachée au paramètre de tendance du modèle.
Lire la suite

Mesure de l’incertitude tendancielle sur la mortalité – Application à un régime de rentes en cours de service par Frédéric Planchet et Marc Juillard

L’objectif de ce travail est de proposer un modèle réaliste et opérationnel pour mesurer le « risque de dérive » associé à la construction de tables de mortalité prospectives. Une application du modèle à l’évaluation de l’engagement d’un engagement de retraite est proposée. Le modèle présenté est construit sur la base d’un modèle de Lee-Carter. Les tables prospectives stochastiques sont obtenues en modélisant l’incertitude attachée au paramètre tendanciel du modèle.
Lire la suite

Provisions techniques et capital de solvabilité d’une compagnie d’assurance : méthodologie d’utilisation de Value-at-Risk par Frédéric Planchet et Pierre-E. Théron

L’avènement du référentiel prudentiel Solvabilité II et, dans une moindre mesure, du nouveau cadre comptable induit par la phase II de la norme IFRS dédiée aux contrats d’assurance, va systématiser l’emploi de Value-at-Risk (VaR) en assurance. Particulièrement utilisées en finance de marché, les techniques de calcul de VaR exi-gent une adaptation spécifique dans un contexte assurantielle de par la nature des risques qui sont ainsi mesurés. Schématiquement on distingue deux contextes, qui imposent des approches différentes :

  • la mesure du risque lié à la sinistralité au moyen d’une VaR dans le corps de la distribution : la provision devra suffire à payer les sinistres dans 75 % des cas;
  • la mesure de risque lié à la ruine de la compagnie par le biais d’une VaR d’ordre très élevé : le capital de solva-bilité devra permettre à la compagnie de ne pas être en ruine avec une probabilité supérieure à 99,5 %.

Dans la première situation, que l’on adopte une approche VaR historique ou que l’on cherche à modéliser la sinistralité, on reste dans un cadre dans lequel on dispose d’un matériel statistique de taille relative mais suffi-sante pour estimer une VaR dans le corps de la distribution. Dans le second cas, on est en revanche confronté en l’absence d’observations et il convient alors, dans un premier temps, de modéliser les variables de base qui in-fluent sur la solvabilité de la compagnie, dans un deuxième temps, de simuler la ruine de la compagnie et enfin d’estimer une VaR d’ordre très élevé. Cette dernière étape nécessitera le recours à la théorie des extrêmes.

Dans ce travail, on s’attache à présenter les contextes de calcul de VaR en assurance, les résultats probabilistes sous-jacents et les limites de ces critères.
Lire la suite

Quantification du risque systématique de mortalité pour un régime de rentes en cours de service par Frédéric Planchet, Laurent Faucillon et Marc Juillard

L’objectif de ce travail est de proposer un modèle réaliste et opérationnel pour quantifier la part de risque systématique de mortalité incluse dans un engagement de retraite. Le modèle présenté est construit sur la base d’un modèle de Lee-Carter. Les tables prospectives stochastiques ainsi construites permettent de projeter l’évolution des taux de décès aléatoires dans le futur et de quantifier la part de risque non mutualisable dans l’engagement d’un régime de rentes. Lire la suite