Gestion de risque : le projet de financement de la centrale électrique Shajiao B par Tolga Cenesizoglu et Nicolas Papageorgiou

La réussite de la Chine est inextricablement liée au légendaire « Boum chinois ». En 2010, la Chine est devenue la deuxième économie mondiale et l’un des pouvoirs émergents les plus importants au sein du groupe de pays appelé « BRIC » (le Brésil, la Russie, l’Inde et la Chine). Un approvisionnement énergétique suffisant a été une des pierres angulaires de cette grande réalisation. Cependant, vers le milieu des années 1980, la Chine a été confrontée à un grave problème de déficit en approvisionnement d’électricité. La centrale électrique Shajiao B a été construite dans ces circonstances, pour fournir de l’électricité à la zone économique spéciale de Shenzhen. Les projets des centrales Shajiao représentaient une rupture avec la pratique historique à plusieurs égards. Les deux centrales devaient fonctionner au charbon, alors que la plupart des centrales existantes au Guangdong étaient des centrales fonctionnant au mazout ou hydroélectriques. En plus, les autorités locales avaient l’intention d’attirer des capitaux étrangers pour financer la construction de la centrale Shajiao en utilisant le mécanisme de financement de projets (« project financing ») pour la première fois en Chine. Cette étude de cas analyse les processus et les résultats du financement du projet de la centrale électrique Shajiao B.

_____________________________________________________________________________

China’s successful story is closely linked to the legendary China Boom. In 2010 China became the world’s 2nd largest economy and one of the most important emerging powers in the BRIC group of countries (Brazil, Russia, India, and China). Sufficient energy supply is one of the backbones for this great achievement. However, in the middle of the 1980s, China faced serious problems of power shortage. The Shajiao B power plant was built under these circumstances to supply electricity to the Shenzhen Special Economic Zone. It represents a departure from historic practice in several aspects. The plant was going to be coal-fired, while most existing plants in Guangdong were fuel oil-fired or hydroelectric. In addition, the necessary capital for the project was going to be raised by project financing for the first time in China. This case study analyzes the process and the results of the project financing of the Shajiao B power plant. Lire la suite

Obligation de défendre : conflit d’intérêts de l’assureur par Guy Pepin

Le présent article, issu d’une allocution de Me Guy Pepin, donnée en février 2010, traite de l’obligation de défendre en assurance de responsabilité et du conflit d’intérêts de l’assureur, dans le cadre d’une conférence organisée par l’Institut d’assurance de dommages du Québec.

L’auteur passe en revue divers jugements sur la question par des réflexions intimistes et à bâtons rompus, ce qui n’enlève rien à la rigueur de pensée et d’analyse, et qui démontre l’expérience et la maîtrise du praticien acquise au cours des ans.

Voici les deux thèmes :

1. 
L’obligation de défendre : l’arrêt Nichols c. American Home; l’arrêt Scalera c. Non Marine Underwriters; et l’arrêt Monenco c. Commonwealth Insurance Company.

2. 
Le conflit d’intérêts : l’arrêt Martin c. Succession Macdonald et Gray; l’affaire Cinar; l’arrêt Ville de Fermont c. Kevin Pelletier et Lombard Canada Inc. et l’arrêt Entreprises M. Bourget inc. c. Compagnie d’assurance Missisquoi.

Lire la suite

La marge de crédit aux consommateurs : aperçu de la littérature financière par Philippe d’Astous

Les articles de recherche sur la finance des consommateurs sont peu nombreux; une majorité d’auteurs concentrent leur recherche sur les aspects institutionnels et de marché de la finance. Pourtant, la différence notable entre les individus et la structure de propriété des entreprises implique que la prise de décisions des particuliers ne peut être analysée de la même façon que celle des entreprises. Cet article propose un aperçu de la littérature financière sur les marges de crédit aux consommateurs ainsi qu’un survol de la situation économique de cet instrument.

________________________________________________________________________

Research concerning consumer finance is scarce; most authors usually focus on corporate or market finance. Yet, there is an important difference between the way consumers and firms take decisions, which implies that consumer finance cannot be analyzed the same way as corporate finance. This article proposes an overview of the financial literature on consumer credit lines and their place in the financial markets. Lire la suite

L’impact de la sinistralité passée sur la sinistralité future (2) : 
une modélisation des classes de risques par Olga A. Vasechko et Michel Grun-Rehomme

Dans ce marché concurrentiel de l’assurance automobile, l’assureur se doit d’inciter les bas risques (les bons conducteurs) à rester dans son portefeuille et d’attirer, dans un même temps, à lui les bas risques des autres compagnies. Encore faut-il bien estimer ces risques dans un contexte particulier d’information incomplète.

Dans cet article, on construit différents indicateurs de sinistralité antérieure, obtenus par le croisement du coefficient réduction majoration (CRM) et de l’ancienneté de permis, qui ont empiriquement un meilleur effet prédictif que le CRM sur la sinistralité future, ainsi l’assureur dispose de plusieurs stratégies. En l’absence de données longitudinales, ces indicateurs sont utilisés également pour revisiter la problématique de l’asymétrie d’information.

On constate, à l’aide de modèles Logit bivariés, utilisés pour éviter les biais liés à l’endogénéité du choix de contrat et obtenir des résultats robustes quant à l’estimation des probabilités de sinistre, que l’effet marginal (+ 9 % en moyenne) de cet indicateur de sinistralité passée sur la sinistralité actuelle est plus important que celui des autres variables. Les assurés qui choisissent un contrat RC ont en moyenne des probabilités plus élevées de sinistralité.

Lire la suite

Professional Liability Insurance Contracts: Claims Made Versus Occurrence Policies par Martin Boyer et Karine Gobert

Nous présentons une approche théorique qui s’intéresse aux déterminants du choix de type de police d’assurance entre les contrats Claims-made et les contrats Occurrence. La grande différence entre les deux types de contrats est que le premier rend responsable l’assureur actuel pour des incidents passés qui sont rapportés aujourd’hui, alors que le second rend responsable l’assureur actuel pour les incidents aujourd’hui qui ne seront rapportés que dans le futur. Le but de l’article est justement de regarder dans quelles circonstances un assuré devrait préférer un contrat plutôt que l’autre.

___________________________________________________________________________

We present in this paper a theoretical approach that argues when one should opt for claims-made or for occurrence-based policies in liability insurance. Occurrence-based contracts cover the policyholder for losses incurred in a given year, no matter when the claims is actually reported in the future. In claims-made contracts, losses are covered in the year in which they are reported no matter when they occured in the past provided a claims-made insurance policy was valid then. The major difference between the two types of contract is thus that occurrence contracts are forward looking whereas claims-made contracts are retrospective. The goal of this paper is to analyze in what circumstances policyholders would prefer one contract of the other. Lire la suite

Dynamic Linkages between MVA and Internal Performance Measures: 
A Panel Cointegration Analysis of the U.S. Insurance Industry par Gilles Bernier et Chaouki Mouelhi

This article relies on recent developments in econometrics of non-stationary dynamic panel data in order to examine the linkages between a firm’s market value added (MVA) per share, a measure of its external performance, and well-established internal performance measures. Indeed, several panel unit root tests and two panel cointegration tests [namely Kao (1999) and Pedroni (2004)] are applied on a sample of 24 firms from the U.S. insurance industry over the period 1991-2004 to test for the existence of a long-term equilibrium relationship between MVA and the following five internal performance measures: earnings per share (EPS), free cash flow per share (FCF), economic value added per share (EVA), return on assets (ROA) and return on equity (ROE). Our main results show that cointegration between MVA and EVA as well as between MVA and ROA are the two more statistically powerful relationships. Several explanations are provided for the above findings supported by robustness analyses using panel error-correction models (PECM) and a comparative analysis of cointegration versus correlation results.

_______________________________________________________________________

Cet article utilise les récents développements de l’économétrie des panels dynamiques non stationnaires afin d’examiner la relation entre une mesure de performance externe, à savoir la valeur marchande ajoutée par action (VMA) et cinq mesures connues de performance interne que sont le bénéfice par action (BPA), le flux monétaire libre par action (FML), la valeur économique ajoutée par action (VÉA), le rendement de l’actif (ROA) et le rendement des capitaux propres (ROE). L’analyse consiste à tester l’existence d’une relation dynamique d’équilibre à long terme (i.e., une relation de cointégration) entre la VMA et les cinq mesures de performance interne sélectionnées. Plusieurs tests de stationnarité et deux tests de cointégration sur données de panel (Kao (1999) et Pedroni (2004)) sont appliqués sur un échantillon de 24 entreprises opérant dans le secteur des assurances aux États-Unis pour la période 1991-2004. Nos principaux résultats indiquent que les relations de cointégration les plus statistiquement significatives sont celles qui lient la VMA et la VÉA de même que la VMA et le ROA. Enfin, une analyse de robustesse via l’estimation des modèles à correction d’erreurs sur données de panel (ECMP) et une analyse comparative des résultats de la cointégration versus ceux de la corrélation supportent les résultats obtenus et les explications fournies.
Lire la suite

Modélisation statistique du coût d’une assurance parentale pour les étudiants de cycles supérieurs au Québec par Jean-Philippe Boucher

Le régime québécois d’assurance parentale (RQAP) existe depuis 2006. Ce système d’assurance matérialise les préoccupations à tendance sociale-démocrate de la population québécoise. Ce système couvre pratiquement la totalité des travailleurs au Québec, mais ne s’applique pas aux étudiants. Sachant qu’ils sont dans l’âge de procréer, il pourrait être intéressant de se questionner sur la possibilité d’étendre le régime actuel d’assurance parentale aux étudiants de maîtrise et de doctorat afin de leur donner une protection sociale dans le cas d’une naissance. À l’aide de données provenant d’un sondage auprès de la population étudiante d’études de cycles supérieurs, le présent papier propose une approche probabiliste et statistique pour prédire le nombre de naissances de parents étudiant à la maîtrise ou au doctorat au Québec. Par la suite, à l’aide de la modélisation de la natalité, nous évaluerons le coût de l’introduction d’une assurance parentale pour étudiants de cycles supérieurs au Québec. En estimant certaines informations et en posant certaines hypothèses, nous avons pu calculer un coût d’assurance d’environ 6.57 $ millions de dollar pour ce régime. Sachant que de nombreux régimes d’assurances collectives au Québec majorent le régime d’assurance parentale du Québec lorsqu’un employé quitte pour un congé parental, nous croyons que le modèle proposé pourrait aussi être utilisé pour prédire les coûts de cette couverture d’assurance.

 

Lire la suite

Le mot du nouveau directeur par Jean-François Outreville

Aujourd’hui, nous vivons dans un monde de concurrence et d’évaluation, et dans tous les domaines le milieu de la recherche scientifique n’est pas épargné par ce phénomène. La publication des résultats de la recherche et la transmission de l’information scientifique sont les résultats mesurables de l’activité scientifique. La gestion et les sciences de l’administration ont depuis longtemps intégré cette problématique et le nombre de revues académiques dans tous les domaines universitaires est en progression constante.
Lire la suite